Time-lapse ciel étoilé avec le LX100

Le Time-lapse
J'ai réalisé cette petite vidéo time-lapse avec le Panasonic LX100, depuis un balcon de SuperDévoluy en juin dernier.
La luminosité en fin de vidéo est le clair de lune.


Etoiles from Jacques Barbé on Vimeo.
L'appareil a réussi à tenir 3h avec la batterie d'origine, une photo toutes les 15 secondes et un temps de pose de 5 secondes, à 1600 asa, ouverture f2.
La mise au point est manuelle et réglée avec la loupe sur une étoile brillante.
De même l'ouverture est réglée manuellement et la balance des blancs fixée à lumière du jour.
Le réducteur de bruit est désactivé, sinon il fonctionne à chaque fois sur la même durée que la pose et consomme l'énergie de la batterie tout en empêchant la pose suivante. Le réducteur de bruit risque aussi de faire disparaître les étoiles les plus faibles.
L'obturateur
Certes le LX100 n'est pas un full-frame et le ciel étoilé n'est pas son terrain de jeu favori, mais pourquoi ne pas essayer quand on a que lui sous la main ?
Je désirais au départ faire mon time-lapse avec l'obturateur électronique afin de ne pas user inutilement l'obturateur mécanique, alors que l'obturateur électronique peut fonctionner des millions de fois sans user la moindre pièce mécanique. Malheureusement l'obturateur électronique du LX100 est limité à 1 seconde seulement(*), impossible d'aller au-delà. Une seconde c'est un peu court, il me fallait au moins 5 secondes pour faire ressortir un bon nombre d'étoiles.
Tant pis, c'est l'obturateur mécanique qui a travaillé pour ces 770 photos !
Surprise
Le résultat n'est pas si mal pour un micro 4/3, mais je suis encore loin de ce que l'on peut voir parfois sur internet.
Il n'y a aucun traitement du bruit, et d'ailleurs, quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir quantité de pixels morts sur ces images ... on les voit lors du visionnage de la vidéo, des pixels brillants que l'on pourraient confondre avec des étoiles, mais ceux-ci sont fixes et sont observables facilement.
Je suppose que le reste du temps le traitement interne des images efface discrètement ces défauts.

Une prochaine fois je testerai une batterie externe que je suis en train de préparer, et j'espère bien tenir toute une nuit !

* L'obturateur électronique lit de façon séquentielle des bandes de pixel du capteur, c'est un défaut pour les photographies des sujets en mouvement rapide qui sont alors déformés, la lecture des bandes de pixel ne se faisant pas au même moment. Par contre je n'ai pas trouvé d'explication pour la limitation à 1s, un autre problème technique doit entrer en jeu ... fort dommage parce que l'obturateur mécanique a une durée de vie de 50 à 100 000 cycles, ce qui est peu en photographie numérique où l'on shoote à tout va, et que dire d'un time-lapse qui peut faire plusieurs milliers de photos en une seule prise !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Test objectif Panasonic 14 mm f2.5 pour µ4/3

Numérisation des plaques photographiques