samedi 16 novembre 2013

HDR et Samyang 7,5 mm

J'avais déjà parlé de cet objectif dans un article qui lui était consacré, sans trop m'avancer sur ses qualités. Aujourd'hui, avec un peu de recul, je vois bien que la qualité n'est pas au rendez vous, surtout le rendu des couleurs. Les images sont ternes, les couleurs fades. Souvent l'image est sombre, piégée par la mesure d'exposition multi-zone. Le HDR est une solution pour retrouver de la couleur et du contraste. D'une manière générale, le HDR permet de faire une belle image dans des situations difficiles.
Je fais donc 3 photos en bracketing 1 ev, soit -1ev, 0ev, +1ev, parfois je pousse à 2ev en sous bois par temps ensoleillé. Je les passe dans Photomatix. J'utilise une version 3.5, dans le mode gratuit (HDR compresseur), certes le rendu n'est pas aussi bon que dans le mode "payant" (HDR révélateur), mais pas si mal.
Ci dessous quelques images ramenées de Corse.

Chêne liège

Chêne vert

Olivier millénaire

La chapelle en sous bois

Une statue menhir au Zuiko 50mm f1,4
Le HDR permet ici, malgré une lumière blafarde, de faire ressortir les moindres détails de la statue.

dimanche 25 août 2013

Papillons

Cette année, les papillons semblent avoir fait un retour au jardin. Par nature un papillon papillonne et il est difficile au photographe de le suivre, l'arrêt sur une fleur est de courte durée ... clic clac c'est la boite !

GX1 et Zuiko 50mm f1,4


GX1 et Zuiko 50mm f3,5 macro

GX1 et Olympus 50mm f3,5 macro

jeudi 20 juin 2013

Attention panneaux !

Nous sommes confrontés en permanence à une quantité d'information visuelle, parfois celle ci frise la saturation, et nous sommes bien obligé malgré nous, à nous adapter à ce flot d'information, ce zapping continu ... on ne regarde plus, on laisse l'inconscient, les réflexes du cortex enregistrer à notre insu ce qui peut encore l'être.
Ci dessous un exemple en deux images de l'excès auquel nous sommes soumis, des aberrations administratives qui prêtent à sourire !

Vous avez 1 seconde pour regarder ces panneaux tout en roulant, 100 m plus loin, que reste t'il dans votre mémoire ? Pas moins de 11 panneaux sans compter l'afficheur lumineux et les indicateurs 1400m et E(?) ....
 Ici pas mal non plus, une petite dizaine ...

dimanche 16 juin 2013

Juin au Jardin

Enfin les beaux jours sont là, le jardin explose, arrosé comme jamais, pour être vert, il est vert !
Il est temps de partir en voyage au fond du jardin, à la découverte du monde ...

Pour commencer, les sauterelles, elles sont au rendez vous cette année, toutes petites, il faut les chercher avec de bonnes lunettes ... elles sont la nouvelle génération ... voir le post de l'année dernière
 Toujours un peu d’appréhension avec les araignées, celle ci arbore une belle couleur verte,
 Et cette chenille déguisée en Pierrot ?
 Une tipule toute en finesse,
Pas de nom pour cette bestiole qui tente de passer inaperçu, c'est raté !
Un géranium vivace au petit matin,
La forêt de radis
La jungle ... petit espace de pelouse "sauvage"
 Roses à la fraîche
Pivoine, la plus belle des fleurs
 Autre géranium vivace en contre jour
Ciel du soir
Ciel d'orage
Photographies prisent au Panasonic GX1, Zuiko 50mm macro (135mm pour la dernière) ainsi que Panasonic LX5.
Cherchez lesquelles sont issues du GX1 et celles du LX5 ?
Un indice, celles du LX5 sont plus "colorés" et d'un format 3/2 plus accentué ...

Fin ...

mardi 28 mai 2013

Fuji X10


  Fuji X10
Le Fuji est un gros compact, au capteur plus petit que les micro 4/3, d'encombrement similaire, susceptible de s'adresser à la même catégorie de photographe, de part la qualité des images, un look et une ergonomie d'un vrai appareil photo d'autre part. 



X10
Prise en main
De taille moyenne, relativement compact, bonne tenue en main,
Encombrement
Tient dans une grande poche
Mise en service
Original : en tournant la bague d'objectif, pour cela il faut retirer le bouchon d'objectif,
Capuchon d’objectif
Le capuchon est enveloppant, il tient par friction, la perte est  possible car il n'a pas d'attache,
Objectif de base
Le 28-112mm (équivalent 24x36) ouvre à f2-2,8 Fujinon Aspherical Lens, très lumineux, grand angle de 28mm un peu juste et télé parfait, Stabilisation optique,
Monture objectif
Objectif non interchangeable, c’est un appareil "compact",
Capteur
2/3 pouce de diagonale, EXR CMOS technologie exclusive Fuji, Sensibilité de base 100 asa, Images peu bruitées jusqu'à 800 asa, encore correctes à 1600 asa,
Définition
12 méga pixels, 4000x3000, largement suffisant dans la plupart des cas
Qualité d’image
Les images sont bonnes, les couleurs agréables, bonne dynamique dans les hautes lumières,
Format image
Le 4/3 est le format de base pour cet appareil, avec possibilité de travailler en 3/2 (comme le 24x36) ou en 1/1 format carré,
Format fichier
jpeg, RAW
logiciel Silkypix fourni pour le RAW
Bon logiciel, avec des filtres bien adapté au X10, permettant de travailler les images plus facilement avec de bons résultats en sortie.
Petite curiosité(ou bug) : les jpeg couvrent une surface plus grande dans le sens horizontal, ce qui fait qu'en jpeg les objets semblent plus étroits (vous paraitrez plus mince) que sur les raw,
Macro photographie
Deux positions macro permettent de s’approcher du sujet jusqu'à 1 cm,
Le X10 n'est pas un spécialiste de la macro, mais tout de même, cela dépanne bien
Exposition
Modes spot, centré et multi,
Images toujours bien exposées, la molette de sur/sous exposition ne sert que rarement,
Obturateur
De 30s à 1/4000 sec
Bruit faible, c'est un obturateur central,
Ergonomie
Classique, mais parfois peu compréhensible, avec obligation d'ouvrir le manuel pour comprendre comment manipuler certain bouton (appui long …), peut mieux faire,
Ecran/viseur
L'écran est difficile à utiliser en forte luminosité, il n'est pas sensitif,
Mais le Fuji X10 possède un viseur optique ! Ce n'est pas celui d'un reflex, mais il est très utile quand on ne voit plus rien sur l'écran, un bon point !
Stabilisation
Optique, efficace,
Vidéo
720p, Ce format est déjà pas mal et donne de belles images sur grand écran, son très correct, image stabilisée, parfois quelques difficultés à faire la mise au point (par exemple sur fond diffus comme des nuages),
Format Mp4 en .MOV,
Divers
Pas-vis trépied décentré, dommage,
Batterie à petit volume qui s'épuise rapidement,
Tarifs
De 300 à 400€ (Mai 2013)
Le X10 a maintenant un remplaçant, le X20. Il semble que les améliorations soit minimes, mais tout de même indispensable pour être au même niveau technologique que la concurrence.
X10
Principaux défauts
Ergonomie moyenne, grand angle de 28mm seulement, petite batterie = petite autonomie,
Principales qualités
Objectif lumineux et de qualité, viseur optique, qualité d’image,
Ce qui lui manque pour en faire un appareil idéal
Pour un compact, il pourrait être plus petit, ou bien avoir un objectif encore plus lumineux.
Un objectif qui démarre à 24 mm,
Une vidéo full HD (ok sur le nouveau X20) et un bouton dédié.
Ergonomie des menus et plus de souplesse dans les réglages.
Utilisation
Toutes les photos de la vie de famille, les vacances, les loisirs ….
Conseils d’utilisation
Utiliser le mode EXR tout automatique pour vous simplifiez la vie,
Le photographe fera du RAW + JPEG pour travailler ses photos ultérieurement,
Avoir une batterie supplémentaire en secours,
Conclusion
Un gros compact, au look un peu vintage, facile à utiliser, pour tous, et donnant de très bon résultats. Il a aujourd'hui un successeur le X20, quasiment le même, en mieux.

Le X10 par l'image :
Comparaison du Panasonic GX1 et du Fuji X10
Carottes, couleurs douces reflets de la réalité, jpeg, pas de retouche
Feuilles d'automne par temps gris et pluvieux, jpeg, pas de retouche
Pommier en fleurs, fichier jpeg 
En position macro, jpeg, sans retouche,
La même issue du RAW avec filtre "mémoire1"(un léger + de contraste et de saturation, balance légèrement plus froide)
Dégradé de vert, image RAW filtre mémoire1,
Quelle est belle la campagne, quel massacre, plus d'insectes, plus d'oiseaux, plus de bleuets, plus d'arbres ... plus rien ... juste du profit à court terme.

samedi 27 avril 2013

Le papillon

Pour ceux qui connaissent les articles de ce blog, vous avez dû lire Auto bellows ou soufflet macro, et vous avez vu les photographies d'une chenille qui avait bien voulu jouer les stars d'un soir sous les "projecteurs". A l'automne cette chenille était vraiment miniature, et profitait d'une météo favorable à l'intérieur de la maison, passant d'une plante à l'autre pour trouver sa subsistance. Au fil des semaines elle prit de l'embonpoint, et pour qu'elle n'abime pas trop mes plantes, elle eu droit de temps en temps à des plats spéciaux préparés par le chef, comme un petit bol de graines germées ou d'une petite endive. Avec ce régime généreux, elle prit de l’embonpoint, pour devenir, au cœur de l'hiver, une belle chenille bien "grasse" ! Un soir, elle s'arrêta, figé, sur le rebord d'un pot, délaissant la verdure quotidienne. Le lendemain pareil, quelque chose avait changé, elle était là immobile. Le surlendemain une dernière apparition ... avant sa disparition. J'ai eu beau chercher, derrière les pots, sous les feuilles, non, rien, disparue ! Plusieurs semaines se sont écoulés, le printemps est arrivé, je l'avais presque oubliée, et puis un soir, la récompense, elle était de retour, sous la forme d'un papillon aux ailes toutes neuves .... la fée Nature était passée par là,
Ma chenille était difficile à reconnaitre, certes, mais oui, c'était bien elle !
Difficile de l'identifier, elle (la chenille) était un papillon de nuit, il en existe plus de 4000 espèces en France, vite une dernière pose devant l'appareil photo tant qu'il est encore temps,
La météo était à la douceur ce soir là, j'ai rendu la liberté à ma chenille-papillon pour qu'elle puisse accomplir le cycle de la vie ... peut être à l'automne, retrouverais-je dans mes plantes une descendante ?

samedi 6 avril 2013

Galerie hiver saison 2

Ces images sont de la mi-Mars, prisent dans le Sud-ouest, en plein cœur de la Gascogne. La neige y est une denrée rare, que dire de cette belle couche au 15 Mars ... ?
Alors il faut profiter de l'instant, écarquiller les yeux devant ce spectacle éphémère, écouter le silence, admirer cette lumière qui envahit l'espace, ce blanc immaculé comme au premier jour ...
 Le moulin
Le puits
La maison
En attente des beaux jours
Images prisent au Panasonic GX1 et 14-42 mm +2/3 IL

lundi 11 février 2013

Mimi le rouge-gorge

Il est pas mimi ce rouge gorge ?
Il a suffi que je débroussaille quelques instants au fond du jardin pour qu'il vienne, là, à portée de main ou presque, pas peureux pour deux sous .... oh je sais que ce n'était pas pour mes beaux yeux, mais pour des raisons plus terre à terre ... pour manger ! C'est qu'il a l’œil, le bougre, et dans les feuilles mortes bousculées pour l'occasion, il a vite trouvé quelques vers et autres nourritures appétissantes. Il a bien voulu poser et faire le beau quelques instants devant l'appareil photo.
Le lieu n'était pas idéal, avec ces quelques branchages, difficile de se faire obéir d'un rouge gorge pour le faire poser ailleurs, mais cela donne un peu de relief à l'image.
Lumix GX1 et 135mm Zuiko (x2 = 270mm) f2,8 1600iso

dimanche 20 janvier 2013

Galerie Hiver saison 1

La neige est tombée, le paysage est doux, lumineux, cotonneux ... Quel plaisir de voir les enfants jouer et glisser sur leurs luges. On peut imaginer la faune sauvage qui parcourt le sous bois, aux multiples traces laissées dans la poudreuse. L'appareil photo permet de faire LA photo de l'HIVER, quoi de plus représentatif de l'hiver que la neige ?
Le ruisseau d’Angoulême au Viaduc des Fauvettes ...

La forêt après l'averse de neige ...

En noir et blanc !

 Ils ont faim ! quelques restes de pain humidifiés et une grosse poignée de graines fera l'affaire ...

 Ah, un peu de couleur ! typique de l'hiver, les endives (chicons pour les gens du Nord) qui poussent au fond du garage .... bientôt elles feront de bonnes salades, avec quelques noix et un peu de Roquefort !!

Mais au fait .... demain .... fini la rêverie, il faudra prendre la voiture pour aller au boulot .... foutue neige !!